Stendhal

Pierre Joseph Dedreux Dorcy, "Portrait de Stendhal", 1836-1839, huile sur toile
© Musée Stendhal, BMG, VdG
(Grenoble, 1783 - Paris, 1842) Né dans une famille bourgeoise de Grenoble, Henry Beyle, futur Stendhal, n’a que sept ans à la disparition de sa mère. C’est auprès de la figure protectrice de son grand-père, le docteur Gagnon, que s’éveillent son cœur et son esprit. "Vie de Henry Brulard", roman autobiographique, est consacré à son enfance et adolescence. Il quitte Grenoble à seize ans et s’engage dans l’armée de Bonaparte comme sous-officier de cavalerie. La Bibliothèque municipale conserve aujourd’hui les collections stendhaliennes exceptionnelles : éditions les plus rares, 40 000 pages de manuscrits, ainsi qu’une collection iconographique labellisée "Musée de France" qui illustre la vie et l’œuvre de l’écrivain.

Bibliographie

- R. Bourgeois, «Stendhal : la chasse du bonheur», Veurey, Ed. Le Dauphiné libéré, 2004.
- M-F Bois-Delatte (dir), Cat. exposition : « Stendhal, la révolte et les rêves », Grenoble, Bibliothèque municipale de Grenoble, Glénat , 2006.
- C. Carrier et O. Tomasini (dir), «Devenir Stendhal : l'enfance d'un écrivain», Grenoble, PUG, 2014.
- Bibliothèque d'Etude et du Patrimoine : http://www.bm-grenoble.fr/650-bibliotheque-d-etude-et-d-information.htm
- Musée Stendhal : http://www.bm-grenoble.fr/1083-musee-stendhal.htm

Diaporama

Pierre Joseph Dedreux Dorcy, "Portrait de Stendhal", 1836-1839, huile sur toile
Silvestro Valeri, "Portrait de Stendhal en costume de consul", 1836, huile sur toile