Ancien collège des jésuites, actuel lycée Stendhal

Ancien collège des jésuites, actuel lycée Stendhal

Ancien collège des Jésuites, chapelle du lycée de filles (actuel Lycée Stendhal).
© Photographie d'Henri Ferrand (SDAP), XIXe s., BMG.

Les jésuites, arrivés en 1622 à Grenoble, ne sont autorisés à construire une église qu’en 1634. Le collège, fondé en 1651, est élevé dans les années 1660 en même temps que la chapelle attenante dont la façade date cependant du début du XVIIIe siècle. Cette dernière, caractéristique des édifices religieux du XVIIe siècle, présente une composition qui s’inspire, comme celle de nombreux édifices jésuites, de la façade de l’église du Gesù à Rome. Jusqu'à la Révolution, les six niches accueillaient les statues des quatre évangélistes - Matthieu, Luc, Jean et Marc - et des saints Ignace de Loyola et François-Xavier, fondateurs de la Société de Jésus.

Lorsque les jésuites quittent Grenoble en 1763, le collège est confié au diocèse, puis aux prêtres de la congrégation de Saint-Joseph. En 1772, il devient le premier musée bibliothèque de Grenoble puis abrite après la Révolution française, l'école centrale (1796) que fréquente Stendhal. En 1803, l'établissement devient Lycée impérial et accueille entre autres Jean-François Champollion (de 1804 à 1807) avant d'être affecté comme lycée de garçons puis lycée de filles.

L’église est alors fermée définitivement au culte et transformée en salle de gymnastique, puis en amphithéâtre et enfin en salle de spectacle. L’intérieur, divisé plusieurs fois au cours du XIXe siècle, a retrouvé ses proportions d’origine lors d'une restauration qui a permis de dégager une frise de feuillages courant tout autour de la chapelle. La cour d’honneur du collège a conservé une belle porte à large vantail sculpté et l'’escalier d’honneur abrite quant-à-lui une exceptionnelle horloge solaire, réalisée en 1673 par le père jésuite Bonfa. L’ancienne chapelle, dont la façade est inscrite au titre des Monuments historiques, abrite quant à elle le Centre de documentation et d’informations de l’établissement.

Lycée Stendhal, rue Raoul-Blanchard, Grenoble

Comment s'y rendre ?

Bibliographie

www.grenoble-tourisme.com

Date

Seconde moitié du XVIIIe siècle