Parc Paul Mistral

Parc Paul Mistral

Vue aérienne du parc Paul-Mistral.
© Photographie de Thierry Chenu, 2015, VdG.
UN SITE VERT MAJEUR D’une surface de 33 hectares, le parc accueille sur d’anciens terrains militaires déclassés l'Exposition Internationale de la Houille Blanche et du Tourisme en 1925, organisée par le maire Paul Mistral. Des bâtiments qui symbolisent Grenoble et la modernité y sont implantés : la tour d’orientation conçue par l'architecte Gustave Perret en 1925, l’hôtel de Ville par Maurice Novarina en 1968 et les équipements liés aux jeux Olympiques d’hiver de 1968 (palais des sports, vasque olympique, anneau de vitesse, patinoire…). S’y ajoutent des œuvres réalisées lors du Symposium français de sculpture de 1967. Il a été modifié par la paysagiste Ingrid Bourne, à l’occasion des Jeux olympiques et en 2006 par l'architecte paysagiste Alexandre Chemetoff. Cette modification comporte, entre autre, un agrandissement significatif du parc et l'implantation de l’œuvre d'Alain Kirili, intitulée "Résistance". Il est composé aujourd’hui de nombreux massifs fleuris de plus de 1000m2 et d'arbres remarquables. L’été oh parc ! en juillet – août anime cet espace de jeux, de rendez-vous culturels et sportifs, de moments de détente ouverts à tous.

Crédit (auteur)

Direction des Affaires Culturelles, Ville de Grenoble