La Bastille : un système défensif

La Bastille : un système défensif

Grenoble dans ses remparts et le site fortifié de la Bastille
© Plan, 1691, AMG

La première construction militaire sur le site de la Bastille date de la fin du XVe siècle : il s’agit d’une maison forte appelée « maison Rabot ». En 1537, un premier fortin voit le jour au sommet de la colline afin de protéger Grenoble des invasions du duché de Savoie, ce qui n’empêchera pas Lesdiguières de conquérir la ville en 1590. La construction des premières fortifications commence en 1592, conjointement à l’agrandissement de la ville dans la plaine. Une bastille est édifiée au sommet – elle donnera son nom à l’ensemble du site –, puis, en 1611, deux remparts sont construits dans la pente et rejoignent deux portes créées le long de l’Isère : la porte Saint-Laurent (1615) à l’est et la porte de France (1620) à l’ouest. Le site est ainsi totalement protégé.

À la fin du XVIIe siècle, Vauban, auteur de nombreuses places fortes destinées à protéger le royaume de France, alerte le roi sur l’état de ces fortifications, qu’il considère comme faibles et inachevées. Il tente d’améliorer le système de défense et d’agrandir la ville par le sud, mais son projet ne voit pas le jour. Seuls un bras à l’est, aujourd’hui en partie démoli, quelques terrassements et deux magasins à poudre sont réalisés. Les menaces aux frontières des Alpes disparaissant au cours du XVIIIe siècle et Grenoble perd son intérêt stratégique pour les militaires. Au début du XIXe siècle, le rétablissement de la Maison de Savoie (1815) pousse cependant Louis XVIII à renforcer de nouveau sa présence aux frontières. Un projet de fortification est alors lancé en 1822 sous la direction du général Haxo. Achevée en 1848, cette enceinte ne sera jamais utilisée. Elle est ainsi parvenue jusqu’à nous dans son intégralité et constitue un témoignage exceptionnel des systèmes défensifs de l’époque, édifié entièrement en pierre, sans béton ni métal. L’ensemble des fortifications est inscrit au titre des Monuments historiques en 1989.

Bastille, Grenoble

Comment s'y rendre ?

Période historique

3ème période : 1590 / 1830

Classé en

  • Patrimoine Monumental (Militaire)
  • Patrimoine Urbain (Enceinte / Rempart)

Thématique(s)

  • Histoire & Evolution de la ville
  • Patrimoine naturel et paysager
  • Ville fortifiée/de garnison/militaire

Bibliographie

- FAVIER R. (dir.). Grenoble : histoire d'une ville. Grenoble : Glénat, 2010.

Diaporama

Grenoble dans ses remparts et le site fortifié de la Bastille
Plan de la ville de Grenoble : tracé des fortifications de Lesdiguières de part et d’autre de l’Isère
La Bastille