Téléphérique de la Bastille : "les bulles"

Téléphérique de la Bastille : "les bulles"

Téléphérique de la Bastille et les montagnes du Trièves
© Carte postale, XXe s., AMG.

Grenoble devient une étape touristique sur la Route d'hiver des Grandes Alpes lancée au début des années 1920. L’intérêt de « monter » à la Bastille, libérée des contraintes militaires, s’accentue notamment avec la création de l’un des premiers téléphériques urbains, dont le projet a été porté par le précédent maire, Paul Mistral. Le 29 septembre 1934, « le chemin de fer téléphérique », créé à l’initiative de la Chambre touristique et financé par la taxe de séjour, est inauguré en présence d’Albert Lebrun, alors président de la République, et du docteur Martin, maire de Grenoble. L’architecte, Jean Benoit, réalise deux gares de style radicalement différent. Le volume de la gare inférieure, proche du jardin de ville, est allégé par une voûte surplombant le quai Stéphane-Jay. Les cabines dodécagonales ont une capacité de 15 personnes.

De nouvelles cabines plus classiques, plus spacieuses et de forme rectangulaire, leur succèdent en 1951. Peintes aux couleurs de la ville, elles transportent désormais 21 personnes. Elles seront elles-mêmes remplacées en 1976 par les « bulles » de métal et de plexiglas, signature de la Ville. Ce nouvel équipement « made in Grenoble » voit le jour grâce à l’inventeur des bulles, Denis Creissels, acteur principal de la renaissance du téléphérique, en partenariat avec l’entreprise iséroise Pomagalski (aujourd’hui Poma). Au début des années 2000, la gare supérieure est entièrement repensée par les architectes Félix Faure, Macary et Page, redonnant ainsi ses lettres de noblesse à la Bastille.

Quai Stéphane-Jay, Grenoble

Comment s'y rendre ?

Période historique

6ème période : 1925 / 1968

Classé en

  • Patrimoine Monumental (Industriel)
  • Patrimoine Urbain

Thématique(s)

  • Histoire & Evolution de la ville
  • Sciences/techniques/innovation

Bibliographie

- MÜLLER C., « Le Téléphérique de la Bastille a cinquante ans », Les Affiches de Grenoble et du Dauphiné, n° 3126, 3 août 1984, p. 1, 3-4.
- « Le téléphérique de la Bastille : 1934-2014 », Alpes Magazine, n°149, octobre-novembre 2014, p.14.
- « Le Téléphérique de Grenoble Bastille » : www.bastille-grenoble.fr

Date

1934

Diaporama

Téléphérique de la Bastille et les montagnes du Trièves
Téléphérique de Grenoble.
Téléphérique et vue sur Grenoble.
Projet de rénovation du téléphérique de la Bastille, 1975.
Construction du téléphérique de la Bastille, 1936.
Téléphérique de la Bastille, cinquantenaire.
Téléphérique de la Bastille, arrivée et vue générale de la ville.
Téléphérique de la Bastille.
Grenoble, vue du promontoire de la Bastille.
Téléphérique, vue sur Grenoble.
Téléphérique et la Bastille.
Affiche "Téléférique de la Bastille Grenoble".

Vidéo