Quartier Mutualité, 1966-1970

Quartier Mutualité, 1966-1970

Quartier Mutualité, place Jean-Moulin.
© Photographie de Sylvain Frappat, 2013, VdG.
LA RÉNOVATION URBAINE, DES APPROCHES CONTRASTÉES M. Benoit, P. Sicard, J.-M. Pison (architectes) Le quartier Mutualité, situé dans l’ancien faubourg Très-Cloîtres, doit son nom à la rue de la Mutualité. C’est ici que la municipalité, en 1880, a mis à disposition la Maison de la Mutualité pour abriter les sièges sociaux des sociétés de secours mutuels. Cet immeuble sera détruit entre la fin des années 1960 et le début des années 1970. Tirant les leçons de la rénovation de l’îlot République, la municipalité élue en 1965 reprend le programme Mutualité en lui donnant une orientation plus sociale, de façon à ne pas évincer les habitants à revenus modestes. En 1965, le nouveau promoteur (Sonacotra), devenu pilote de l’opération, relance les études selon le même programme de mille logements, mais dont la moitié est désormais à destination sociale. Elle confie l’étude à trois architectes. Deux des trois projets présentés par les architectes M. Benoit et P. Sicard sont assez voisins. S’inscrivant dans les contraintes du tracé autoroutier et du paysage, ils proposent un geste architectural entre les trois tours de l’Île-Verte et le nouvel hôtel de ville. Le projet de M. Benoit, un immeuble barre de quinze niveaux, est retenu. Ce nouvel ensemble urbain est conçu selon les principes de la charte d’Athènes et de « la ville fonctionnelle », où les espaces piétonniers sont différenciés des voies de circulation automobile. La place Jean-Moulin est ainsi surélevée par rapport au réseau viaire pour offrir un espace calme en cœur d’îlot. Symbole de la modernité grenobloise des années 1970, le traitement du quartier de la Mutualité marque une rupture avec celui du quartier Très-Cloîtres, qu’il prolonge vers le sud.

Place Jean Moulin,
Rues Hébert, Joseph Chanrion et Malokoff,
Grenoble

Comment s'y rendre ?

Bibliographie

- « Grenoble », Nouvelle revue, n°7, octobre 1966.
- J. Joly et J-F. Parent, « Paysage et politique de la ville : Grenoble de 1965 à 1985 », Grenoble, PUG, 1988.

Crédit (auteur)

Directions des Affaires Culturelles et de l'Urbanisme, Ville de Grenoble