Résidences 2000, 1971-1975

Résidences 2000, 1971-1975

Résidences 2000.
© Photographie Jacques-Marie Francillon, 2013, VdG.
M. Blanc (architecte) Cet ensemble d’habitat intermédiaire de 120 logements imbriqués et individualisés fait partie de la Villeneuve de Grenoble. Il borde le parc central Jean Verlhac au nord-est en assurant la jonction avec le tissu pavillonnaire plus classique de la commune voisine de Saint-Martin-d’Hères. Les logements sont pourvus d’un vaste espace extérieur qui prolonge les pièces de vie et sont articulés avec le paysage par d’imposantes jardinières intégrées. Patios, terrasses, pleins et vides, brique et béton prolifèrent ainsi dans une sinueuse construction discontinue s’enroulant le long de l’avenue de La Bruyère. Proposant un habitat individuel, ce projet offre une alternative aux grands immeubles collectifs. L’ensemble est labellisé "Patrimoine du XXe siècle".

Avenue La Bruyère, Grenoble

Comment s'y rendre ?

Période historique

7ème période : 1968 / aube XXIe

Classé en

  • Patrimoine Monumental
  • Patrimoine Urbain

Thématique(s)

  • Histoire & Evolution de la ville

Bibliographie

- J. Joly et J-F. Parent, « Paysage et politique de la ville : Grenoble de 1965 à 1985 », Grenoble, PUG, 1988.
- B. Marrey, « Guide Rhône-Alpes de l'architecture du XXe siècle », Paris, Ed. URCAUE-Picard , 2004.

Crédit (auteur)

Directions des Affaires Culturelles et de l'Urbanisme, Ville de Grenoble