École Nationale Supérieure d’Architecture de Grenoble

École Nationale Supérieure d’Architecture de Grenoble

Les cellules de travail
© Photo Sylvain Frappat, 2017, VdG

L’École supérieure d’architecture de Grenoble, construite entre 1976 et 1978, s'inscrit dans le projet d'aménagement de la Villeneuve, lancé à la fin des années 1960 par la ville de Grenoble pour faire face à une forte expansion démographique. Les étudiants en architecture étaient auparavant logés dans le centre historique.

La conception de l’édifice est confiée à Roland Simounet, architecte de renom, membre des congrès internationaux d’architecture moderne (CIAM). L’école s’organise autour de quatre éléments fondamentaux. Les 33 cellules de travail sont disposées au nord, sur quatre niveaux en terrasses décalées. Elles s’ouvrent largement sur le parc de la Villeneuve et reçoivent un éclairage zénithal diffus, à l’image des ateliers d’artiste. L’agora se trouve au centre du bâtiment. Les enseignements pratiques, qui regroupent laboratoires et ateliers, sont disposés de part et d’autre de la rue piétonne publique traversant l’école et la mettant au contact de la vie extérieure.

Depuis son agrandissement en 1999 par les architectes Antoine Felix-Faure et Pierre Macary, l’école a réinvesti la rue. L’architecture privilégie la sobriété des formes, la texture des bétons bruts, le traitement des pleins et des vides et l’éclairage zénithal. Cet édifice est l’un des manifestes de l’architecture moderne.

60 rue de Constantine, Grenoble

Comment s'y rendre ?

Période historique

7ème période : 1968 / aube XXIe

Classé en

  • Patrimoine Monumental (Civil)

Thématique(s)

  • Histoire & Evolution de la ville

Bibliographie

- http://www.grenoble.archi.fr/

Crédit (auteur)

Directions des Affaires Culturelles et de l'Urbanisme, Ville de Grenoble

Date

1976-78