Halle Sainte-Claire

Halle Sainte-Claire

Halle Sainte-Claire
© Photographie d’Henri Ferrand (SDAP), XIXe s., BMG

En 1820, la Ville achète le couvent Sainte-Claire et décide sa destruction pour désenclaver le centre en créant une place. Dès 1825, cette dernière accueille un marché avant d’être plantée et d’abriter une petite halle avec une fontaine en 1830. Face au succès de ce marché, qui tend à devenir l’un des plus importants de la ville, des projets d’agrandissement de la halle voient le jour à la fin du second Empire (1870) et aboutissent en 1874 avec le bâtiment actuel.

La halle est conçue par l’architecte départemental Hector Riondel, sur le principe des halles Baltard à Paris. La toiture repose essentiellement sur des piliers de fonte, les murs de brique n’étant pas porteurs. Sobre et élégante, la façade présente d’intéressants motifs décoratifs tels que mascarons et acrotères d’angle en forme de têtes de lion. La façade principale et celle située à l'arrière (l'élévation postérieure) sont ornées d’arcades en fer agrémentées de frises ajourées en fonte. Le toit est surmonté d’un lanternon, dont les quatre faces sont munies de persiennes en bois. Un beau dauphin stylisé orne une fontaine au pied du pignon de la halle.

La halle est inscrite au titre des Monuments historiques.

19, place Sainte-Claire, Grenoble

Comment s'y rendre ?

Parcours associé

Balade en Ville

Période historique

4ème période : 1830 / 1880

Classé en

  • Patrimoine Monumental (Civil)

Thématique(s)

  • Histoire & Evolution de la ville

Bibliographie

- PARENT J-F. Grenoble : deux siècles d'urbanisation : projets d'urbanisme et réalisations architecturales, 1815-1965. Grenoble : PUG, 1982.
- Office du Tourisme : www.grenoble-tourisme.com

Diaporama

Halle Sainte-Claire
Halle et place Sainte-Claire
Place et halle Sainte-Claire
Halle Sainte-Claire
Pignon de la halle Sainte-Claire