Ancienne chapelle des Pénitents

Ancienne chapelle des Pénitents

Ancienne chapelle des pénitents.
© Photographie Jacques-Marie Francillon, 2014, VdG.

Édifiée dans la seconde moitié du XVIIe siècle, cette chapelle appartient jusqu’à la Révolution française à la confrérie des Pénitents blancs de Notre-Dame du Gonfalon. En 1739, cette dernière, après son rattachement à la confrérie des Pénitents de la Miséricorde, effectue des œuvres de miséricorde auprès des prisonniers et des condamnés à mort.

Cette édifice, en parfait alignement sur le front de rue, est discret. L'entrée donne accès à un corps de bâtiment abritant des salles à l’usage de la confrérie tandis que la chapelle se situe à l'arrière. Au XIXe siècle, il accueille la Société de charité chrétienne, établie sous le vocable de Saint-Vincent-de-Paul, puis la congrégation des pères de la Salette et enfin les frères des Écoles chrétiennes. La chapelle, bien qu’entièrement réaménagée en 1900 par Mgr Henry, évêque de Grenoble, qui en fait le siège de l’œuvre de la congrégation de l’Adoration réparatrice, a gardé son imposant retable du XVIIe siècle en bois sculpté, ainsi qu’un maître-autel en marbre avec d’élégantes têtes d’ange et guirlandes de roses. Elle abrite également de belles stalles en bois du XVe siècle, provenant de l’ancien couvent des cisterciennes de Crolles. Elle sert également de lieu de culte à la paroisse orthodoxe russe de Grenoble.

17 rue Voltaire, Grenoble

Comment s'y rendre ?

Période historique

3ème période : 1590 / 1830

Classé en

  • Patrimoine Monumental (Religieux)

Thématique(s)

  • Histoire & Evolution de la ville

Bibliographie

www.grenoble-tourisme.com

Date

Seconde moitié du XVIIe siècle