Cour, 7 rue Chenoise

Cour, 7 rue Chenoise

Fenêtres à croisillon et escalier en vis, cour 7 rue Chenoise

L'immeuble du 7 de la rue Chenoise s'appuie en fond de cour sur le rempart de l'enceinte gallo-romaine. Construit dès le XIIIe siècle, il a subi d'importantes modifications au XVIIe, puis au XIXe siècle.

Au-delà de la façade sur rue, d'une grande régularité, un passage mène à une cour où l'on peut encore lire clairement l'organisation médiévale d'origine. La tourelle de l'escalier en vis, largement ouverte de baies géminées placées en angle, dessert les étages des deux ailes grâce à des coursives en maçonnerie, et en bois au dernier niveau. D'importants travaux réalisés au XVIIe siècle ont permis de rehausser d'un étage l'immeuble d'origine et d'adapter l'ordonnancement des percements au style de l'époque, marqué par la recherche d'une composition régulière et l'élargissement des fenêtres. Cette demeure a bénéficié d'une réhabilitation importante en 2010-2011. Des éléments architecturaux caractéristiques de chaque grande époque de sa construction ont alors été mis en évidence, tels que l'escalier médiéval hors œuvre, avec les moulurations qui encadrent les percements (nervures, chanfreins, anneaux…), ou l’alignement des fenêtres Renaissance à traverse et meneaux plats du corps de logis sur rue.

7 rue Chenoise, Grenoble

Comment s'y rendre ?

Période historique

2ème période : VIIIe début IXe / 1590

Classé en

  • Patrimoine Monumental (Civil)
  • Patrimoine Urbain (Cour)

Thématique(s)

  • Histoire & Evolution de la ville

Crédit (auteur)

Directions de l'Urbanisme, de la Communication et des Affaires Culturelles, Ville de Grenoble