"Petit plaisir", 1967, de Joseph WISS

"Petit plaisir", 1967, de Joseph WISS

Joseph WISS, "Petit plaisir", 1967, calcaire de Lignet
© Photo Marlène Junet, 2009, VdG

Audio guide

  • français
  • anglais
  • espagnol
  • italien

Small Pleasure, 1967, Sculpture made from Lignet limestone.

Small Pleasure evokes a Greek temple from Antiquity but differentiates itself through a subtle use of materials. The sculpture is made up of two chunky columns supporting an architrave. The marks made by the chisel have been left untouched, bringing the surfaces to life and rendering the stone rough as if it had remained in its natural state or had been prematurely eroded. This characteristic refers back to a time even older than Greek Antiquity. It suggests a primitive totem or megalithic standing stone that has been raised up and in which the solid areas, the hollows and the effects of the light contribute to its mysterious function. This sculpture testifies to the importance of an architectural dimension in the work of WISS and blends perfectly into Paul Mistral Park. Its energy and monumental presence perfectly echo the concrete used for the town hall building designed by Maurice NOVARINA.

The work was made within the framework of the first French symposium of sculpture in 1967. This international rendezvous for artists expressed the town of Grenoble’s desire to confront sculptors with the urban structures that accompanied the organisation of the 1968 Winter Olympics. Around fifteen works were thus created in-situ, from the northern entrance to the town to the Olympic Village and going through Paul Mistral park.

Joseph WISS (1922 - 2005) was born in 1922 and grew up in the mountains in the north-east of Switzerland not far from the numerous sandstone quarries of this region. Fascinated by this material, he created some monumental sculptures, worked using a direct carving technique.

This work was commissioned by the town of Grenoble in 1967. The town of Grenoble has more than 150 works installed in public places that we invite you to discover thanks to several trails across the town and on the grenoble-patrimoine.fr website. These trails have been created with the help of the Département of Isère and the Auvergne-Rhône Alpes Regional Cultural Affairs Directorate.

Petit Plaisir, sculpté en calcaire de Lignet, évoque les temples de la Grèce antique, mais s'en distingue par le rendu subtil de la matière. La sculpture est composée de deux colonnes trapues soutenant un élément d'architrave. Les traces de passage du burin laissées à vif animent en effet les surfaces et rendent la pierre rugueuse, comme restée à l'état brut ou prématurément érodée. Cet aspect renvoie à un temps antérieur à l'Antiquité grecque, suggérant l'élévation d'un totem primitif ou d'un dolmen mégalithique dans lequel les pleins, les vides et les effets de la lumière contribuent à une mystérieuse fonction. Témoignant de l'importance de la dimension architecturale dans l'art de WISS, cette sculpture s’intègre bien dans le parc Paul Mistral. Son énergie et sa présence monumentale font parfaitement écho au béton de l'hôtel de Ville conçu par Maurice NOVARINA.

L’œuvre a été réalisée dans le cadre du 1er Symposium français de sculpture en 1967. Cette rencontre d’artistes internationaux exprime la volonté de la municipalité de Grenoble de confronter les sculpteurs aux aménagements urbains qui accompagnent l’organisation des Jeux Olympiques d’hiver de 1968. Une quinzaine d’œuvres a ainsi été créée in situ, de l’entrée nord de la Ville au Village Olympique en passant par le parc Paul Mistral.

Joseph WISS (1922 - 2005) est né en 1922 et a grandi dans les montagnes du nord-est de la Suisse, à proximité des carrières de grès, nombreuses dans cette région. Fasciné par ce matériau, il a conçu dans sa pratique de la sculpture des œuvres monumentales, travaillées selon la technique de la taille directe.

Cette œuvre est une commande de la Ville de Grenoble en 1967. La Ville de Grenoble compte plus de 150 œuvres implantées sur l’espace public, que nous vous invitons à découvrir à travers plusieurs parcours dans la ville et sur le site grenoble-patrimoine.fr. Ces parcours ont été réalisés avec l’aide du Département de l’Isère et de la Direction Régionale des Affaires Culturelles Auvergne-Rhône Alpes.

Période historique

7ème période : 1968 / aube XXIe

Classé en

  • Patrimoine Monumental (Artistique, culturel et scientifique)

Thématique(s)

  • Art et culture

En liaison avec cet élément du patrimoine

Bibliographie

- BOCCON-PERROUD I. et SAVINE M. Un musée sans murs : le premier Symposium français de sculpture, Grenoble été 1967. Grenoble, CNAC et Musée dauphinois, 1998.
- Un musée sans murs, la commande publique dans l'agglomération grenobloise depuis les années 50. Grenoble, CNAC et Musée dauphinois, 1999, p. 17.

Crédit (auteur)

Direction des Affaires Culturelles, Ville de Grenoble

Date

1967