"Père et fils", 1967, de Gregor APOSTU

"Père et fils", 1967, de Gregor APOSTU

Grégor Apostu, "Père et fils", 1967, calcaire de Provence
© ADAGP, Paris. Photo: Sylvain Frappat, 2015, VdG

Audio guide

  • français
  • anglais
  • espagnol
  • italien

Father and Son, 1967, Sculpture made of Provencal limestone.

The three steles of Father and Son look like human silhouettes: the father on the left, has been captured in a lively attitude whilst the son on the right is attentive and immobile. In the middle, a third more neutral character, a kind of ‘guardian angel’ with its wings folded back, watches over the scene. These three 6-metre high obelisks, sawn from solid blocks, form a triangle inside a circle. A seemingly magical device to conjure up the spirits. The monumentality of the group and the importance of the title evoke a more spiritual dimension that has always been a key element in APOSTU’S work. Father and Son is part of a series of mainly wooden sculptures evoking characters and symbolising the mysteries of life. The work was made within the framework of the first French symposium of sculpture in 1967. This international rendezvous for artists expressed the town of Grenoble’s desire to confront sculptors with the urban structures that accompanied the organisation of the 1968 Winter Olympics. Around fifteen works were thus created in-situ, from the northern entrance of the town to the Olympic village and through Paul Mistral Park. Born in Romania in 1934, Gregor APOSTU (1934 - 1986) obtained his artistic training in his home country before becoming a workman in a stone quarry. He took inspiration from the purity of BRANCUSI’S work to create abstract sculptures made from wood or stone, raw living materials that suited his way of thinking. He came to live in France for the symposium in Grenoble and settled definitely in Paris in 1982.

This work was commissioned by the town of Grenoble in 1967 The town of Grenoble has more than 150 works installed in public places that we invite you to discover thanks to several trails across the town and on the grenoble-patrimoine.fr website. These trails have been created with the help of the Département of Isère and the Auvergne-Rhône Alpes Regional Cultural Affairs Directorate.

Les trois stèles de Père et fils, taillées dans un calcaire de Provence, évoquent des silhouettes humaines : le père, à gauche, saisi dans une attitude animée tandis que le fils à droite est attentif et immobile. Au centre, un troisième personnage plus neutre, sorte "d'ange gardien" aux ailes repliées, est témoin de la scène. Ces trois obélisques de 6 mètres, découpés à la scie et taillés dans la masse, forment un triangle inscrit à l'intérieur d’un cercle, dispositif d'inspiration magique dans le cadre de l'invocation des esprits. La monumentalité de l'ensemble et l'importance du titre évoquent une dimension plus spirituelle à laquelle APOSTU a toujours été très attaché dans son travail. Père et fils appartient à un cycle composé de sculptures, principalement en bois, qui évoquent des personnages et symbolisent les mystères de la vie. L’œuvre a été réalisée dans le cadre du 1er symposium français de sculpture en 1967. Cette rencontre d’artistes internationaux exprime la volonté de la municipalité de Grenoble de confronter les sculpteurs aux aménagements urbains qui accompagnent l’organisation des jeux olympiques d’hiver de 1968. Une quinzaine d’œuvres a ainsi été créée in situ, de l’entrée nord de la Ville au village olympique en passant par le parc Paul Mistra.

Né en Roumanie en 1934, Gregor APOSTU (1934 - 1986) a suivi une formation artistique dans son pays natal avant de devenir ouvrier dans une carrière de pierre. Il s’inspire de la pureté des œuvres de BRANCUSI pour réaliser des sculptures abstraites en bois ou en pierre, matières brutes et vivantes propices à sa réflexion. Il vient vivre en France pour le symposium de Grenoble, et s'installe définitivement à Paris en 1982.

Cette œuvre est une commande de la Ville de Grenoble en 1967. La Ville de Grenoble compte plus de 150 œuvres implantées sur l’espace public, que nous vous invitons à découvrir à travers plusieurs parcours dans la ville et sur le site grenoble-patrimoine.fr. Ces parcours ont été réalisés avec l’aide du Département de l’Isère et de la Direction Régionale des Affaires Culturelles Auvergne-Rhône Alpes.

Période historique

7ème période : 1968 / aube XXIe

Classé en

  • Patrimoine Monumental (Artistique, culturel et scientifique)

Thématique(s)

  • Art et culture

En liaison avec cet élément du patrimoine

Bibliographie

- BOCCON-PERROUD I. et SAVINE M. Un musée sans murs : le premier Symposium français de sculpture, Grenoble été 1967. - Grenoble, CNAC et Musée dauphinois, 1998.
- Un musée sans murs, la commande publique dans l'agglomération grenobloise depuis les années 50. - Grenoble, CNAC et Musée dauphinois, 1999.

Crédit (auteur)

Direction des Affaires Culturelles, Ville de Grenoble

Date

1967