"Hercule", avant 1600, sculpteur anonyme

"Hercule", avant 1600, sculpteur anonyme

Sculpteur anonyme, "Hercule", avant 1600, bronze
© Photo Alain Fisher, 2006, VdG

Audio guide

  • français
  • anglais
  • espagnol
  • italien

"Hercules", before 1600 bronze copy, cast in 1996.

On his right shoulder, the hero Hercules is carrying a bludgeon, the symbol of his strength. The sculpture, located in the rosary of le Jardin de Ville, evokes two of the twelve labours imposed on him by the goddess Juno : the hide of the Nemean Lion wrapped around his leg and falling at his feet and in his left hand, apples from the garden of the Hesperides. The powerful modelling, in particular the torso revealing his well-defined muscles, gives this work a monumental presence reinforced by the regularity of the facial characteristics and the determined look. For a long time this work was presented as an allegorical portrait of the Duke of Lesdiguières and attributed to Jacob RICHIER, a sculptor who worked for the Duke and who was known principally for the decor at the Château de Vizille. Today, Hercules is believed to be an anonymous work from the Italian Renaissance. Brought to Grenoble in the early eighteenth century by the Duke’s descendants, the work was purchased by the consulates of the town of Grenoble in 1719 along with the mansion and grounds. In 1740, it was installed in the wooded area of the garden known as "le bocage", at the centre of what is today the Jardin de ville rose garden. After having remained on the same site for more than two centuries, the sculpture eventually fell off its plinth in 1989 due to extreme wear. Duly restored, the sculpture is now part of the collection at the Musée de Grenoble and since 1996 a bronze copy has replaced the original in the Jardin de Ville. Since 2008, another copy is in the Domaine de Vizille in the original location.

The town of Grenoble has more than 150 works installed in public places that we invite you to discover thanks to several trails across the town and on the grenoble-patrimoine.fr website. These trails have been created with the help of the Département of Isère and the Auvergne-Rhône Alpes Regional Cultural Affairs Directorate.

Cette sculpture, implantée dans la roseraie du Jardin de ville, représente le héros de la mythologie antique Hercule. Elle se compose d'un piédestal en pierre et d'une statue en bronze fondue en 1996 d'après un original datant de la fin du XVIe siècle conservé au musée de Grenoble.

Cette sculpture évoque deux des douze travaux imposés au héros par la déesse Junon : tuer le lion de Némée dont la dépouille s’enroule autour de sa jambe et retombe à ses pieds ; voler les pommes d'or du jardin des Hespérides qu'Hercule tient ici dans sa main gauche. Le modelé puissant, particulièrement celui du torse qui laisse apparaître les muscles saillants, donne à cette œuvre une présence monumentale que renforcent la régularité des traits du visage et le regard déterminé. Longtemps présenté comme un portrait allégorique du duc de Lesdiguières, attribué à Jacob RICHIER, sculpteur attaché au duc et connu notamment pour les décorations du Château de Vizille, Hercule est aujourd'hui considéré comme une œuvre anonyme de la Renaissance italienne. Transportée à Grenoble au début du XVIIIe siècle par les descendants du duc, l'œuvre est achetée par les consuls de la ville de Grenoble en 1719, en même temps que l'hôtel et son parc. En 1740, elle est installée dans la partie boisée du jardin appelée "le bocage", au centre de l'actuelle roseraie du Jardin de ville. Restée au même emplacement pendant plus de deux siècles, la sculpture est tombée de son socle en 1989 en raison d'une usure extrême. Restaurée, la statue a pris place dans les collections du musée de Grenoble. Deux copies en bronze permettent, néanmoins, de la retrouver dans l'espace public : l'une dans le Jardin de ville depuis 1996, l'autre dans le parc du domaine de Vizille depuis 2008, à l'emplacement originel de la statue.

La Ville de Grenoble compte plus de 150 œuvres implantées sur l’espace public, que nous vous invitons à découvrir à travers plusieurs parcours dans la ville et sur le site grenoble-patrimoine.fr. Ces parcours ont été réalisés avec l’aide du Département de l’Isère et de la Direction Régionale des Affaires Culturelles Auvergne-Rhône Alpes.

Jardin de Ville, Grenoble

Comment s'y rendre ?

Période historique

3ème période : 1590 / 1830

Classé en

  • Patrimoine Monumental (Artistique, culturel et scientifique)

Thématique(s)

  • Art et culture

Bibliographie

- MAIGNIEN Edmond. Les artistes grenoblois : architectes, armuriers, brodeurs, graveurs, musiciens, orfèvres, peintres, sculpteurs, tapissiers, tourneurs, etc. : notes et documents inédits. Grenoble : X. Drevet, 1887, p. 305
- LEMOINE Serge et LE POMMERE Marianne. Image d'une collection, Musée de Grenoble. Paris : Réunion des Musées Nationaux, 1999, p. 21.
- TOSATTO Guy (dir.). Les collections du Musée de Grenoble. Versailles : Artlys, 2004, p. 16
- TOSATTO Guy (dir.). Musée de Grenoble : guide des collections, Antiquité-XIXe siècle. Lyon : Fage éditions, 2015, p. 44.

Crédit (auteur)

Direction des Affaires Culturelles, Ville de Grenoble

Diaporama

Sculpteur anonyme, "Hercule", avant 1600, bronze
Sculpteur anonyme, "Hercule", avant 1600, bronze