Hôtel de la Division

Hôtel de la Division

Place d’Armes (actuelle place de Verdun) : statue équestre de Napoléon, l’hôtel de la Division (à g.) et l'ancien Musée-Bibliothèque (à d.)
© Photographie anonyme, 1868-1870, BMG

En 1860, après le rattachement de la Savoie à la France et grâce aux efforts du maréchal Randon, Grenoblois d’origine et ministre de la Guerre de Napoléon III, la ville redevient le siège d’une division militaire. L’armée fait alors construire, de 1864 à 1868, un siège prestigieux pour accueillir l’état-major de la nouvelle 27e division. François Delarue, architecte parisien, conçoit un édifice, véritable copie d’un hôtel particulier du XVIIIe siècle. L’escalier d’honneur mène au premier étage où petit salon et grand salon reçoivent une belle décoration de style Louis XV. La salle à manger présente l’un des rares et précieux décors néopompéiens de la région Rhône-Alpes. Un jardin, agrémenté d’une fontaine néobaroque avec putti, est aménagé à l’arrière du bâtiment.

5, place de Verdun, Grenoble

Comment s'y rendre ?

Période historique

4ème période : 1830 / 1880

Classé en

  • Patrimoine Monumental (Militaire)

Thématique(s)

  • Histoire & Evolution de la ville
  • Ville fortifiée/de garnison/militaire

Bibliographie

- Office du Tourisme : www.grenoble-tourisme.com
- PARENT J-F. Grenoble : deux siècles d'urbanisation : projets d'urbanisme et réalisations architecturales, 1815-1965. Grenoble : PUG, 1982.

Date

1868