Création de la rue Neuve, actuelles rues Raoul Blanchard, Voltaire et Servan

Création de la rue Neuve, actuelles rues Raoul Blanchard, Voltaire et Servan

La journée des Tuiles
© Huile sur toile, Alexandre Debelle, 1889, Dépot du Musée de Vizille, Musée de Grenoble

Dès son ouverture au XVIIe siècle, la rue Neuve-de-Bonne (actuelles rues Raoul-Blanchard, Voltaire et Servan) est le cœur d’un quartier élégant.

Ce secteur attire très tôt de nombreuses familles de parlementaires nobles, dont celle du premier Président du Parlement à partir de 1761, ainsi que différentes confréries religieuses. Contrairement aux ruelles étroites et aux appartements exigus du centre historique, dont le parcellaire remonte au Moyen Âge, le quartier de Créqui offre en effet la possibilité de construire des édifices plus vastes, hôtels particuliers et monastères. Cette artère, réalisée par le duc de Créqui afin de désengorger le centre ancien contenu dans l’enceinte romaine, s’inscrit dans le plan d’extension de la ville fortifiée par Lesdiguières. Initialement baptisée rue Neuve-des-Capucins, car menant au couvent des capucins rue Servan, elle prend le nom de rue Voltaire en 1873 en l’honneur du célèbre philosophe, considéré comme l’un des intellectuels précurseurs de la Révolution.

Le peintre Alexandre Debelle contribue à la renommée de cette artère en y situant l'action de la toile qu'il réalise en 1889 pour commémorer le centenaire de la journée des Tuiles.

rues Voltaire et Raoul-Blanchard, Grenoble

Comment s'y rendre ?

Période historique

3ème période : 1590 / 1830

Classé en

  • Patrimoine Urbain (Rue)

Thématique(s)

  • Histoire & Evolution de la ville

Bibliographie

Patrimoine et développement - Comité de Sauvegarde du Vieux Grenoble : http://www.patrimoine-grenoble.fr/