Maison Joya

Maison Joya, atelier.
© Anonyme, reproduction Bernard Roche et Denis Vinçon, 1917, coll. Musée Dauphinois. Reproduction interdite.
LES DÉBUTS DE L'ESSOR INDUSTRIEL Ancien siège de la fonderie Joya, la maison Joya est un témoin remarquable du patrimoine industriel des années 1870. Son histoire est liée au caractère avant-gardiste de la ville de Grenoble en matière d’action sociale. Entre 1900 et 1919, Émile Romanet, codirecteur des établissements Joya, est ému par les conditions de vie de ses ouvriers. Désirant protéger la cellule familiale, il prône l’idée d’améliorer le salaire en fonction des charges de famille. Il crée ainsi une mutuelle et instaure les premières « allocations familiales » de France, destinées aux employés ayant des enfants de moins de treize ans.

38, rue Nicolas-Chorier, Grenoble

Comment s'y rendre ?

Période historique

4ème période : 1830 / 1880

Classé en

  • Patrimoine Monumental (Industriel)

Thématique(s)

  • Histoire & Evolution de la ville
  • Sciences/techniques/innovation

En liaison avec cet élément du patrimoine

Diaporama

Maison Joya, atelier.
Exhaussement 1 étage sur bâtiment, clôture, ateliers R. Joya.
Exhaussement 1 étage sur bâtiment, clôture, ateliers R. Joya.