Halle Bouchayer-Viallet (Actuel Magasin des Horizons Centre national d'arts et de cultures )

Halle Bouchayer-Viallet (Actuel Magasin des Horizons Centre national d'arts et de cultures )

Vue du site Bouchayer-Viallet, en particulier de la grande halle.
© Photographie début XXe s., provenance et propriété des Archives Départementales de l'Isère, fonds Bouchayer-Viallet.
LE DÉVELOPPEMENT INDUSTRIEL Les établissements Bouchayer-Viallet, nés en 1868-1870, s’inscrivent dans l’essor de la chaudronnerie lié à la houille blanche. C’est notamment par les conduites forcées métalliques, rivetées puis soudées qu’ils s’imposent, ce qui nécessite de vastes espaces de travail. Implanté au tournant du siècle le long du Drac, Bouchayer-Viallet installe entre autres une grande halle rachetée aux ateliers de construction métallique Eiffel. Ce bâtiment avait servi de pavillon de présentation aux célèbres ateliers de construction durant l’Exposition Universelle de 1900 à Paris. Démonté et transféré, il est remis en service à Grenoble en s’appuyant sur un minimum de maçonnerie édifiée à partir de matériaux locaux. La charpente métallique dégageant au maximum l’espace et l’importance des vitrages assurant un bon éclairage naturel facilitent le travail sur des conduites de gros diamètre. Fleuron de l’industrie de guerre grenobloise en 1914-18, l’entreprise agrandit son emprise (jusqu’à 3 000 ouvriers et 30 hectares) et ses activités (obus puis installation, chocolaterie, soutien à de nouvelles entreprises comme Merlin-Gerin, etc.). Dans l’entre-deux-guerres, Bouchayer-Viallet va jusqu’à fournir 75 % des conduites utilisées en France, mais elle ne survit pas aux années 1960. La grande halle métallique a retrouvé une nouvelle vie par la culture, en devenant le Magasin Centre national d’art contemporain (CNAC) à partir de 1986 puis le Magasin des Horizons Centre national d'arts et de cultures. Avec le bâtiment administratif, le pavillon de gardien et le grand portail, elle témoigne de l’intérêt d’une préservation de ce patrimoine industriel.

8 esplanade Andry-Farcy, Grenoble

Comment s'y rendre ?

Y aller en transport en commun ?

Période historique

5ème période : 1880 / 1925

Classé en

  • Patrimoine Matériel / Collections Muséales
  • Patrimoine Monumental (Artistique, culturel et scientifique, Industriel)

Thématique(s)

  • Art et culture
  • Histoire & Evolution de la ville
  • Sciences/techniques/innovation

Bibliographie

- V. Chomel, « Histoire de Grenoble », Toulouse, Privat, 1974.
- J-F. Parent, « Grenoble : deux siècles d'urbanisation : projets d'urbanisme et réalisations architecturales, 1815-1965 », Grenoble, PUG, 1982.
- A. Cayol-Gérin, V. Charbonnier, A. de Montjoye, sous la dir. de J. Guibal, « Grenoble : traces d’histoire », Veurey, ed. Le Dauphiné Libéré, 1997.
- C. Gouy-Gilbert et J-F Parent (dir), « Atlas du patrimoine industriel de l'Isère : un état des lieux au début du XXIe siècle », Grenoble, Conseil Général de l’Isère, 2007.

Diaporama

Vue du site Bouchayer-Viallet, en particulier de la grande halle.
Arrêté de la Préfecture de l'Isère. Date d'ouverture et durée d'une enquête relative au transfert des ateliers de chaudronnerie des sieurs Bouchayer Frères, qu'ils exploitent chemin des Boiteuses.
CNAC - Le Magasin.
CNAC - Le Magasin, esplanade Andry-Farcy
CNAC - Le Magasin, visite d'une exposition.
Vue intérieure de la grande halle, rivetage des conduites forcées.
Vue intérieure de la grande halle, éléments de conduites forcées en attente de rivetage.
Atelier de mécanique Bouchayet Viallet.