"Transit west (for the 36 Albanians)", 1994, de Richard NONAS

"Transit west (for the 36 Albanians)", 1994, de Richard NONAS

Vue d'ensemble
© Photo VdG, 1997, Musée de Grenoble

Audio guide

  • français
  • anglais
  • espagnol
  • italien

Transit west (for the 36 Albanians), (1994), sculpture made from Corten steel beams by Richard NONAS (1936 - )

In the Musée de Grenoble sculpture park, Transit west (for the 36 Albanians), can be found at the foot of the moat and is visible from inside the museum. The work, made up of 6 Corten steel beams laid out in a triangle, echoes the group of three trees surrounding it. This piece by NONAS is concerned with revealing the characteristics of the surrounding space. Like most of the works by the artist, this sculpture uses the ground as it base and exploits its horizontal dimension unlike classical statuary which favours verticality.

The title of the work, as well as the steel beams that resemble railway sleepers, most probably allude to the fall of the Albanese communist regime – in 1991 – as well as the country’s progressive westernisation.

Born in New York in 1936, the American artist Richard NONAS studied literature and social anthropology. For twelve years he was particularly fascinated by the lifestyle of the American Indians in Mexico and the United States, and the Inuit in Canada. From the early 1970s onwards, he devoted himself to sculpture. With his ethnological experience, NONAS’ artistic approach is driven by a desire to understand and translate the complexity of the world he lives in. NONAS creates “environmental art”, often associated with minimal art or land art. He has developed a way of thinking about materials in relationship to the history of the site. Using an abstract language, his works take on simple geometric forms which act as “markers” and offer a new way of reading the space.

This work was donated by the artist and the Xippas Gallery to the Musée de Grenoble in 1995.

There are more than 150 works installed in public spaces in and around Grenoble. You can discover them thanks to several trails across the town and on the grenoble-patrimoine.fr website. These trails have been created with the help of the Department of Isère and the Auvergne-Rhône Alpes Regional Cultural Affairs Directorate.

Dans le parc de sculptures du Musée de Grenoble, Transit west (for the 36 Albanians) est installé au pied de l'enceinte et ainsi visible depuis l’intérieur du musée. L’œuvre, formée de 6 poutres d’acier corten disposées en triangle, fait écho au groupe de trois arbres qui l’enserrent. Le travail de NONAS cherche à révéler les caractéristiques de l’espace environnant. Comme la plupart des œuvres de l’artiste, cette sculpture adopte le sol pour socle et exploite la dimension horizontale de ce dernier à rebours de la statuaire classique qui privilégie la verticalité.

Le titre de l’œuvre, ainsi que les poutres d’acier évoquant des traverses de chemin de fer, font certainement allusion à la chute du régime communiste albanais – en 1991 - ainsi que le cheminement progressif du pays vers le monde occidental.

Né à New York en 1936, l’artiste américain Richard NONAS étudie la littérature et l’anthropologie sociale, et se passionne durant une dizaine d’années pour le mode de vie des indiens d’Amérique (au Mexique et aux États-Unis) et du Canada (Inuits). Il se consacre à la sculpture à partir du début des années 1970. Nourrie par son expérience d’ethnologue, la démarche artistique de NONAS est animée par la volonté de comprendre et de traduire la complexité du monde qui l’entoure. Souvent associé à l'art minimal ou au land art, NONAS crée un un « art environnemental ». Il développe une réflexion sur les matériaux en rapport avec l'histoire du lieu. Ses œuvres, adoptant des formes géométriques simples, utilisent un langage abstrait et se comportent comme des « marqueurs » proposant une lecture nouvelle de l’espace.

Cette œuvre est un don de l’artiste et de la galerie Xippas au Musée de Grenoble en 1995.

La ville de Grenoble compte plus de 150 œuvres implantées sur l’espace public, que nous vous invitons à découvrir à travers plusieurs parcours dans la ville et sur le site grenoble-patrimoine.fr. Ces parcours ont été réalisés avec l’aide du Département de l’Isère et de la Direction Régionale des Affaires Culturelles Auvergne-Rhône-Alpes.

Période historique

7ème période : 1968 / aube XXIe

Classé en

  • Patrimoine Monumental (Artistique, culturel et scientifique)

Thématique(s)

  • Art et culture

En liaison avec cet élément du patrimoine

Bibliographie

- Un musée sans murs, la commande publique dans l'agglomération grenobloise depuis les années 50. Grenoble, CNAC et Musée dauphinois, 1999, p. 73.

Crédit (auteur)

Direction des Affaires Culturelles, Ville de Grenoble

Date

1994

Diaporama

Vue d'ensemble
L'oeuvre au pied de l'enceinte
L'oeuvre enserrée par trois arbres
L'oeuvre vue depuis les salles du musée