"Atome fleur", 1968, d’Étienne HAJDU

"Atome fleur", 1968, d’Étienne HAJDU

Etienne Hajdu, "Atome fleur", 1968, bronze sur fontaine en granit
© ADAGP, Paris, 2018. Photo Alain Fischer, 2010, VdG

Audio guide

  • français
  • anglais
  • espagnol
  • italien

Atom Flower, 1968. Bronze sculpture on a granite base.

Atom Flower is the centrepiece of a fountain located on the esplanade of the town hall in Grenoble which is also decorated with a mosaic by Charles GIANFERRARI. Its fine cut-out forms combine lightweight volumes brought to life by a play on the empty and filled in areas, creating a lace-like effect. The way they are intertwined creates different shades of grey reinforced by the patina of the bronze. A group of works by Etienne HAJDU is housed in the collection at the Musée de Grenoble, including the model for this sculpture.

Étienne HAJDU (1907 - 1996), born in Romania in 1907, came to Paris at the age of 20. After a short period working for the famous sculptor Antoine BOURDELLE he was deeply influenced by a Fernand LEGER exhibition in 1929. Also a great admirer of BRANCUSI, he began working with marble, lead and copper in order to develop simple elementary forms in space, half-figurative half-abstract. After the Second World War, he created some aluminium low-reliefs and sculptures made from smooth grey or pink marble, without any superfluous effects. Some of the sculptures, like Atom Flower, take their inspiration from organic structures or corals, spreading out in space.

This work was commissioned by the town of Grenoble in 1968. The town of Grenoble has more than 150 works installed in public places that we invite you to discover thanks to several trails across the town and on the grenoble-patrimoine.fr website. These trails have been created with the help of the Département of Isère and the Auvergne-Rhône Alpes Regional Cultural Affairs Directorate.

Atome Fleur, sculpture en bronze sur socle de granit, est installée sur une fontaine au centre du patio d’entrée de l’hôtel de Ville de Grenoble, orné également par la mosaïque de Charles GIANFERRARI. Ses formes découpées de faible épaisseur associent des volumes légers, dynamisés par un jeu de pleins et de vides dont les effets rappellent la dentelle. Leurs entrelacements engendrent différentes nuances de gris que renforce la patine du bronze. L'ensemble d'œuvres d'Etienne HAJDU conservé dans les collections du musée de Grenoble compte la maquette de cette sculpture.

Étienne HAJDU (1907 - 1996), né en Roumanie en 1907, est arrivé à Paris à l'âge de 20 ans. Après un bref passage dans l'atelier du célèbre sculpteur Antoine BOURDELLE, il est profondément troublé par une exposition consacrée à Fernand LEGER en 1929. Également grand admirateur de l'art de BRANCUSI, il commence alors à travailler le marbre, le plomb et le cuivre pour développer dans l'espace des formes simples et élémentaires, mi-figuratives mi-abstraites. Après la Seconde Guerre mondiale, il crée des bas-reliefs en aluminium et des sculptures en marbre gris ou rose à la matière lisse et sans effets. Certaines sculptures, comme Atome fleur, sont inspirées de structures végétales ou de coraux, et se déploient dans l'espace.

Cette œuvre est une commande de la Ville de Grenoble en 1968. Le territoire grenoblois compte plus de 150 œuvres implantées sur l’espace public, que nous vous invitons à découvrir à travers plusieurs parcours dans la ville et sur le site grenoble-patrimoine.fr. Ces parcours ont été réalisés avec l’aide du Département de l’Isère et de la Direction Régionale des Affaires Culturelles Auvergne-Rhône Alpes.

Période historique

7ème période : 1968 / aube XXIe

Classé en

  • Patrimoine Monumental (Artistique, culturel et scientifique)

Thématique(s)

  • Art et culture

Bibliographie

-Un musée sans murs, la commande publique dans l'agglomération grenobloise depuis les années 50. Grenoble, CNAC et Musée dauphinois, 1999, p. 24.

Crédit (auteur)

Direction des Affaires Culturelles, Ville de Grenoble

Date

1968

Diaporama

Etienne Hajdu, "Atome fleur", 1968, bronze sur fontaine en granit
Etienne Hajdu, "Atome fleur", 1968, bronze sur fontaine en granit et au sol Charles Gianferrari "Sans titre", 1968, mosaïque