"Femme nue debout, Rolande", 1936-1942, de Robert WLERICK

"Femme nue debout, Rolande", 1936-1942, de Robert WLERICK

Robert Wlérick, "Femme nue debout, Rolande", 1936-1942, bronze
© Photo Jean-Luc Lacroix, 2007, VdG

A cette œuvre exemplaire de son attachement à la figure féminine, le sculpteur donne le prénom de son modèle, Rolande. En 1937, WLERICK conçoit à l’origine le projet d’une statue de 5 mètres de hauteur, symbole de la France. Il sculpte des esquisses en plâtre selon une dizaine d'états différents. Deux agrandissements sont réalisés en bronze, l'un de 84 cm de hauteur et l’autre de 125 cm. Cette dernière est implantée dans le parc Albert MICHALLON, faisant ainsi écho à la sculpture Torse de femme, Cécile de Léon Ernest DRIVIER.

A partir de 1899, Robert WLERICK (1882 - 1944) suit les cours de l'Ecole municipale des Beaux-Arts de Toulouse. A la fin de son service militaire, il s’installe à Paris. Il découvre la sculpture antique et étudie les œuvres des sculpteurs italiens du Quattrocento. Il fréquente aussi l'atelier de RODIN et le groupe de sculpteurs « la bande à Schnegg » où il côtoie DRIVIER. Peu à peu, il renouvelle totalement son approche de la sculpture et se consacre à un art de synthèse et d’interprétation de plus en plus dépouillé, où tous les détails décoratifs sont gommés.

Cette œuvre est un dépôt du Musée National d’Art Moderne à la ville de Grenoble en 1995. La Ville de Grenoble compte plus de 150 œuvres implantées sur l’espace public, que nous vous invitons à découvrir à travers plusieurs parcours dans la ville et sur le site grenoble-patrimoine.fr. Ces parcours ont été réalisés avec l’aide du Département de l’Isère et de la Direction Régionale des Affaires Culturelles Auvergne-Rhône Alpes.

Période historique

7ème période : 1968 / aube XXIe

Classé en

  • Patrimoine Monumental (Artistique, culturel et scientifique)

Thématique(s)

  • Art et culture

Crédit (auteur)

Direction des Affaires Culturelles, Ville de Grenoble

Date

1942