"Torse de femme, Cécile", 1928, de Léon Ernest DRIVIER

"Torse de femme, Cécile", 1928, de Léon Ernest DRIVIER

Léon Ernest Drivier, "Torse de femme, Cécile", 1928, bronze
© Photo Jean-Luc Lacroix, 2005, VdG

Dans le parc Albert Michallon, la sculpture en bronze de DRIVIER (1878 - 1951) fait écho à Femme nue debout, Rolande de Robert WLERICK. Inspirée d'une esthétique antique, Torse de femme, Cécile présente des traits plus épurés et moins descriptifs que les autres productions de l'artiste. DRIVIER est aussi l'auteur du monument situé place Victor Hugo, dédié à la mémoire du Général de Beylié, l’un des principaux donateurs du musée de Grenoble. Pensionné par la ville de Grenoble, Léon Ernest DRIVIER étudie à l'Ecole des Beaux-Arts de Paris. Repéré par RODIN, il prépare les marbres commandés au sculpteur et les agrandissements. Membre du groupe de sculpteurs « la bande à Schnegg », il côtoie Robert WLERICK. Usant de techniques et de matériaux divers dans un style proche du néoclassicisme, il exécute bas-reliefs, monuments, bustes, médailles.

Cette œuvre est un dépôt du Musée National d’Art Moderne à la Ville de Grenoble en 1995. La Ville de Grenoble compte plus de 150 œuvres implantées sur l’espace public, que nous vous invitons à découvrir à travers plusieurs parcours dans la ville et sur le site grenoble-patrimoine.fr. Ces parcours ont été réalisés avec l’aide du Département de l’Isère et de la Direction Régionale des Affaires Culturelles Auvergne-Rhône Alpes.

Période historique

6ème période : 1925 / 1968

Classé en

  • Patrimoine Monumental (Artistique, culturel et scientifique)

Thématique(s)

  • Art et culture

Crédit (auteur)

Direction des Affaires Culturelles, Ville de Grenoble

Date

1928

Diaporama

Léon Ernest Drivier, "Torse de femme, Cécile", 1928, bronze
Léon Ernest Drivier, "Torse de femme, Cécile", 1928, bronze