Omniprésence du paysage : berges du Drac et de l’Isère

Omniprésence du paysage : berges du Drac et de l’Isère

Berges de l'Isère
© Photo Jacques-Marie Francillon, 2011, VdG
L’endiguement du Drac commencé au 16e siècle, est totalement réalisé vers 1878, ce qui n’empêche pas les débordements et les inondations de Grenoble et de la plaine environnante. Ce n’est qu’en 1869 que se termine également l’aménagement des quais de l’Isère. Dans Grenoble, le Drac reste inaccessible aux promeneurs, et marque une barrière avec les communes situées à l’ouest. Les berges de l’Isère, au contraire, sont des lieux privilégiés pour apprécier le paysage de Chartreuse qui descend de manière abrupte sur la rive droite. Ainsi, jusqu’à la fin du 19e siècle, les façades du quartier Saint-Laurent, construites sur une bande étroite entre montagne et rivière, surplombent les eaux tumultueuses. Le front bâti homogène, deuxième moitié du 19e siècle, est le fruit du réalignement des immeubles existants. Les récents aménagements sur la rive droite, en réduisant de façon significative l’impact de la voiture, proposent aux piétons des espaces de déambulation le long de l’Isère. La rive gauche, plus plate, offre aux hôtels particuliers une ouverture vers les berges, et la présence d’un port à l’emplacement de l’actuelle place de Bérulle. L’ancien chemin de halage, rive gauche, permet pour sa part en se rapprochant de l’eau de se couper de l’animation urbaine et d’apprécier les qualités d’une nature encore bien présente.

Bibliographie

- R. Blanchard, Grenoble. Étude de géographie urbaine, Armand Colin, 1911.
- R. Favier, « Naissance d’une ville alpine. Grenoble (XVIIe-début XXe siècle) », Histoire des Alpes, année 2003/8, p. 245-265.
- R. Favier, « Grenoble, 1219 : l’inondation et les pouvoirs », Les pouvoirs publics face aux risques naturels dans l’histoire, Second colloque sur l’histoire des risques naturels (R. Favier dir.), Grenoble, MSH-Alpes, 2002, p. 33-37.
- G. Nicoud et al., « Creusement et remplissage de la vallée de l’Isère au Quaternaire récent », Géologie de la France, n°4, 2002, p. 39-49.

Crédit (auteur)

Direction des Affaires Culturelles, Ville de Grenoble

Diaporama

Berges de l'Isère
Berges de l'Isère
Berges du DRAC