Parc Jean Verlhac

Parc Jean Verlhac

Parc Jean Verlhac
© Photo Jacques-Marie Francillon, 2010, VdG
UN SITE VERT MAJEUR Poumon vert de la Villeneuve, le parc Jean Verlhac occupe une superficie de 14 ha environ. Le parc a été créé en 1972-73 sur l’ancien terrain d’aviation Jean Mermoz ainsi que les jardins ouvriers adjacents. Michel Corajoud, architecte paysagiste, est désigné paysagiste de l'opération en 1967 et dessine le parc entre 1970 et 1971 tandis que Georges Loiseau et Jean-Michel Tribel étaient désignés comme architectes en chef de l’aménagement global. Fasciné par les paysages ruraux et l'architecture, il importe dans le parc une géométrie qui s'en inspire (lignes structurantes, buttes réalisées avec le remblai des constructions.) Le parc porte le nom de Jean Verlhac depuis environ 10 ans (après avoir été appelé "parc de la Villeneuve"), adjoint au Maire délégué à l’Urbanisme, ayant appartenu à l'équipe d'Hubert Dubedout de 1965 à 1983. 4000 logements donnent directement sur le parc. Un bassin de 5000m², des arbres de première grandeur dont un quadruple alignement qui chevauche les premières buttes contribuent au parti pris paysager : gommer l’urbain et ses fonctions.

Période historique

Hors période

Classé en

  • Patrimoine Paysager
  • Patrimoine Urbain

Thématique(s)

  • Histoire & Evolution de la ville
  • Patrimoine naturel et paysager

Bibliographie

- J.-F. Parent, Villeneuve de Grenoble-Echirolles, objectifs et réalisations, Grenoble Sadi, 1975.