Musée de la Résistance et de la Déportation de l’Isère

Musée de la Résistance et de la Déportation de l’Isère

Musée de la Résistance et de la Déportation de l'Isère.
© Photographie de Sylvain Frappat, 2005, VdG.

AUTOUR DE LA RÉSISTANCE, UN PARCOURS DE MÉMOIRE Le musée de la Résistance dauphinoise est inauguré en 1966 dans un local de la Ville de Grenoble (l’appartement natal de Stendhal). Il devient départemental le 1er juillet 1994. Le musée met à profit les moyens les plus contemporains de la muséographie au service de l’histoire de la Seconde Guerre mondiale et de ses particularités iséroises. Il dispose d’un centre de documentation, d’un espace pédagogique et d’une salle dédiée aux expositions temporaires. Par ailleurs, il est aujourd’hui le point de départ d’un parcours urbain autour de cinq lieux emblématiques de la Seconde Guerre mondiale.

Musée de la Résistance et de la Déportation,
Rue Hébert, Grenoble

Comment s'y rendre ?

Y aller en transport en commun ?

Période historique

6ème période : 1925 / 1968

Classé en

  • Patrimoine Immatériel
  • Patrimoine Matériel / Collections Muséales

Thématique(s)

  • Histoire & Evolution de la ville
  • Ville fortifiée/de garnison/militaire

Bibliographie

- J-C., Duclos et O. Ihl (dir), « Grenoble en Résistance : 1939-1944 : parcours urbains », Grenoble, Ed. le Dauphiné Libéré, 2004.

Diaporama

Musée de la Résistance et de la Déportation de l'Isère.
Musée de la Résistance et de la Déportation de l'Isère, muséographie.
Musée de la Résistance et de la Déportation de l'Isère, muséographie.