Écoles Ferdinand-Buisson et Paul-Bert

Écoles Ferdinand-Buisson et Paul-Bert

Ecole Paul Bert, quartier de l'Île Verte
© Photographie de Thierry Chenu, 2015, VdG

Pour répondre à l'augmentation démographique et à l'extension urbaine de l'entre-deux-guerres, plusieurs établissements scolaires sont construits tels que le groupe Anatole-France, voisin de la nouvelle école Vaucanson, le groupe Ferdinand-Buisson dans le quartier de la Capuche, le groupe Paul-Bert situé avenue Maréchal-Randon, le groupe Jules-Ferry dans le quartier de l’Abbaye, et le groupe Jean-Macé implanté près des abattoirs.

Parmi ces établissements, les écoles Ferdinand-Buisson et Paul-Bert diffèrent des anciens groupes scolaires. Leur plan conserve la séparation traditionnelle entre filles, garçons et très jeunes enfants, mais leur architecture est résolument contemporaine, de style Art déco, grâce à l’utilisation de nouvelles techniques constructives telles que le béton armé. Une cantine et une salle de gymnastique sont intégrées au programme. Édifiées entre 1929 et 1935, elles font suite à la réalisation des Habitations à bon marché (HBM) de la Capuche pour l’école Ferdinand-Buisson et, pour l’école Paul-Bert, à l’urbanisation galopante du quartier de l’Île-Verte, due à la réduction de la zone de servitudes militaires au tout début du XXe siècle.

6, rue Docteur-Bordier et
33, avenue Maréchal-Randon, Grenoble

Comment s'y rendre ?

Période historique

6ème période : 1925 / 1968

Classé en

  • Patrimoine Monumental (Civil)

Thématique(s)

  • Histoire & Evolution de la ville
  • Sciences/techniques/innovation
  • Ville fortifiée/de garnison/militaire

En liaison avec cet élément du patrimoine

Bibliographie

- PARENT J-F. Grenoble : deux siècles d'urbanisation : projets d'urbanisme et réalisations architecturales, 1815-1965. Grenoble : PUG, 1982.