Immeubles rue Thiers, 1933

Immeubles rue Thiers, 1933

Immeubles 44 et 46 rue Thiers
© Photo Sylvain Frappat, 2014, VdG.
Bonnat et Benoit (architectes) Fonne et Rochas (entrepreneurs Grâce à une ruse qui fera jurisprudence au sein du quartier, cette copropriété regroupant deux parcelles atteint 25 mètres de haut, soit 7 mètres de plus que la hauteur réglementaire définie pour la rue Thiers. Le déplacement des étages nobles des premiers niveaux vers les « villas du dernier étage » leur permet de bénéficier d’une vue exceptionnelle sur les massifs environnants. L’existence de galetas abritant le logement du personnel de service, la présence d’ascenseurs de service, la dimension et l’aménagement des logements des derniers niveaux, ainsi que la toiture-terrasse, font de ce bâtiment un véritable immeuble de standing. C’est la technique constructive du béton armé qui permet d’atteindre la dimension presque monumentale de cet immeuble îlot, avec ses encorbellements en façade sur rue et l’aménagement du huitième étage avec sa terrasse. Le décor de la façade est donné ici par l’ensemble des retraits et des saillies. Seul le soubassement se distingue par sa sobriété et son revêtement en mosaïque dans les tons de jaune. L’immeuble est labellisé "Patrimoine du XXe siècle".

44 et 46, rue Thiers, Grenoble

Comment s'y rendre ?

Période historique

6ème période : 1925 / 1968

Classé en

  • Patrimoine Monumental (Civil)

Thématique(s)

  • Histoire & Evolution de la ville
  • Sciences/techniques/innovation

Bibliographie

- B. Queysanne, « Le quartier Condorcet », La Lettre Grenoble Culture, n°20, juillet-octobre 1991, p. 4-5.
- B. Marrey, « Guide Rhône-Alpes de l'architecture du XXe siècle », Paris, Ed. URCAUE-Picard , 2004.

Crédit (auteur)

Directions des Affaires Culturelles et de l'Urbanisme, Ville de Grenoble

Diaporama

Immeubles 44 et 46 rue Thiers
Immeubles 44 et 46, rue Thiers.
Immeubles 44 et 46, rue Thiers.