Evolution de la ville

Grenoble plus de 2000 ans d'histoire

Une cartographie de l'évolution urbaine de Grenoble

Voir l'image en grand L'évolution des enceintes de Grenoble de -43 à aujourd'hui.Grenoble se construit à l'intérieur d'enceintes militaires successives dont la disparition n'aura lieu que tardivement au début du 20ème siècle, s'accompagnant d'une extension urbaine sans précédent. Le plan ci-joint décrit l'évolution de Grenoble, de la bourgade de Cularo à l'intérieur de l'enceinte romaine à la ville contemporaine. Prenant distance avec un découpage plus traditionnel, le conseil scientifique a fait le choix de découper l'histoire de la ville en sept périodes, de -43 av. J.-C. à l'an 2000 insistant sur l'importance des différentes étapes de fortification.

La période 1 : de l'an -43 av JC jusqu'au début du 8ème siècle

A la fin du 3e siècle une première enceinte est construite. Le premier complexe épiscopal (évêché et cathédrale) est créé. Et Cularo devient Gratianopolis.

La période 2 : 9ème siècle jusque vers la fin du 16ème siècle

La ville s'inscrit dans l'enceinte gallo-romaine avec une expansion au nord. Cette époque du Moyen Âge puis de la Renaissance est marquée par la rivalité qui oppose les deux seigneurs du lieu, évêques et Dauphins.

La période 3 : 1590 à 1830

Le duc de Lesdiguières profite du mauvais état des fortifications du 3ème siècle pour reconstruite une plus grande enceinte. Quelques années plus tard, le général Créqui agrandit cette enceinte sur le côté ouest. Deux siècles et demi de constructions métamorphosent la ville et la placent au rang de capitale du Dauphiné.

La période 4 : 1830 à 1880

Ville frontière et de garnison, Grenoble voit son enceinte se modifier totalement sous l'impulsion du général Haxo qui reprend les projets établis par Vauban deux siècles plus tôt. La superficie de la ville est multipliée par deux avec une nouvelle urbanisation vers le sud et vers l'ouest.

La période 5 : 1880 à 1925

En 1879, une extension de l'enceinte est projetée au sud au niveau des Grands boulevards d'aujourd'hui et, 1 an plus tard, au nord sur la rive droite de l'Isère avec une continuité sur la presqu'île (conséquence de la guerre franco-Prussienne de 1870). En 1880, la partie ouest de l'enceinte Haxo est supprimée.

La période 6 : 1925 à 1968

L'explosion démographique entraîne le déclassement des fortifications et les dernières enceintes sont démolies. Les Grands boulevards sont dessinés et de nouveaux quartiers sont créés vers le sud.

La période 7 : De 1968 à 2000

Les Jeux olympiques d'hiver de 1968 transforment radicalement la ville et renforcent la présence de l'architecture moderne.